Vèlyeûza

La Miye aux tiroirs [Chantier]

Nouveaux chants en arpitan

Chantier

Simon Andribet Voix, percussions corporelles, plancher, caisson, bouteilles, bocal
Marion Fontana Voix, mains, plancher, bâtons, bocal Jessy Ragey Voix, chaise, mains, plancher, bocal, bouteille Liliane Sanz Voix, caisson, mains, plancher, chaise, bocal

Chanter une langue minoritaire et nourrir ainsi la multiplicité des visions du monde ! Depuis 2017, la Miye aux Tiroirs réarrange et interprète en polyphonies des chants en arpitan -ou franco-provençal-, langue originelle d’un vaste territoire dont fait partie la région Rhône- Alpes.

Projet de réunion entre passé et présent, local et global, le groupe envisage le particularisme local comme une expression de la diversité, et sa redécouverte comme un élargissement de la vision du monde.

Avec leur nouvelle création Vèlyeûza (La Veilleuse, Celle qui veille en arpitan), ils s’emparent du thème de la veillée, moment propice de partage d’histoires et de chants, revendiquant l’arpitan pour faire vivre et sonner sa spécificité et son imaginaire. Les musiciens composent tous les morceaux interprétés, et si parfois les arrangements gardent la couleur de certaines mélodies originales, ils se nourrissent aussi des univers colorés issus des parcours afro, latino, cubain, réunionnais, malien, blues ou hip-hop des musiciens. Les textes sont quant à eux issus de chansons traditionnelles, de paroles glanées dans le cadre familial ou encore de textes littéraires réajustés par le groupe. Ils mettent en avant le travail à la vigne et à l’usine, le vent et les saisons, mais aussi des historiettes satiriques qui les lient aux fabliaux du Moyen-Âge.

Les percussions corporelles et les frappes rythmiques sur les éléments en bois de la scénographie manifestent cet enracinement dans la terre et dans le quotidien, tout en dépassant la barrière du langage. Tout comme la musique, elles permettent de lâcher prise et de laisser aller l’imaginaire d’une proposition ouverte aux mondes multiples qui nous peuplent dorénavant.