Roberto Negro & Valeria Kafelnikov

Inédit

Valeria Kafelnikov Harpe
Roberto Negro Piano

« Un des musiciens les plus originaux, les plus actifs de la jeune scène française de jazz et de musiques improvisées  » selon France Musique, le pianiste et compositeur Roberto Negro ne laisse personne indifférent. Qui plus est, en duo avec la créative harpiste Valeria Kafelnikov de l’Ensemble Intercontemporain.

L’itinéraire de Roberto Negro parle pour lui : turinois grandi à Kinshasa, il fait ses classes de jazz à Chambéry puis à Paris. Cheville ouvrière du collectif orléanais Tricollectif, il se nourrit de la rencontre avec le théâtre et la voix. Habitée par une dimension visuelle et narrative, sa musique absorbe la plupart des matériaux musicaux pour la fondre dans un discours sensible où se côtoient malice et exigence artistique. « Révélation » de Jazz Magazine en 2016, Roberto est élu « Victoires du Jazz 2018 » et « Coup de Coeur » de l’Académie Charles Cros en 2017. Il crée en 2018 son premier projet en solo, Kings and Bastards, accompagné d’une création visuelle d’Alessandro Vuillermin et d’un 1er album. En 2020, il sort Papier Ciseau, son 2ème opus sur Label Bleu, où son travail de compositeur franchit un pas supplémentaire en direction de l’outil électronique. Et il multiplie les rencontres en création, telle cette invitation à la harpiste Valeria Kafelnikov, pour le festival.

Formée en Russie puis en France au Conservatoire de Paris, Valeria suit quant à elle des master-classes avec György Kurtág et Pierre Boulez, puis travaille au Verbier Youth Orchestra en tant que harpe solo. En 2018 elle rejoint l’Ensemble Intercontemporain, cette nomination prolongeant un important travail de commandes et de créations avec notamment le quatuor Béla, au sein du trio Lisbeth Project, ou avec des ensembles comme Alternance et Court-Circuit. Parallèlement, elle est harpe solo de l’Orchestre Les Siècles et s’intéresse à l’histoire de l’interprétation et des instruments. La musique de chambre tient également une place importante dans son activité et elle poursuit une activité de soliste ou joue accompagnée notamment de l’Orchestre de Chambre de Paris, de l’Orchestre Les Siècles ou de l’Orchestre des Champs Elysées.

Bienvenue dans ce dialogue inédit entre harpe et piano, à la croisée du jazz et des musiques improvisées !