Podcasts

Créations sonores

Diffusions acousmatiques en playlist de projets initiés par le CIMN

Pendant la durée des rendez-vous numériques, prenez le temps de (ré)écouter tranquillement au casque quatre créations sonores dont une en création et trois présentées lors des éditions précédentes du festival dans le cadre de diffusions acousmatiques et d’installations sonores.

Orillon Pliure Les Harmoniques du Néon (2021)

Installation restituant un projet participatif d’ateliers de création sonore, ce projet cherche à explorer de façon ludique l’univers radiophonique. Proposés par les Harmoniques du Néon, des ateliers, menés au cours des derniers mois à la clinique du Grésivaudan, ont créé un véritable laboratoire d’expérimentation autour de séances d’écoute collective, de captation, d’enregistrement et de production sonore.

En collaboration avec le CIMN - Détours de Babel et la Clinique du Grésivaudan dans le cadre du programme « Culture et Santé ».


Exil au creux de l’oreille Silhouettes sonores (2015)

Intitulée « Exil au creux de l’oreille », cette création sonore réalisée en 2015, « donne voix » aux Silhouettes de carton grandeur nature, conçues par les illustrateurs Isabelle Carrier et Jérôme Ruillier, pour l’installation "Figures de l’exil". Elle est composée de témoignages d’habitants recueillis lors des ateliers de fabrication des Silhouettes par le collectif lavoixdesgens.fr et de sons enregistrés et mis en onde par l’artiste sonore Eve Grimbert.

Commande et coproduction CIMN - Détours de Babel / MJC de Voiron, Parmentier et Mutualité (Grenoble), Nelson Mandela (Fontaine). Avec le concours du collectif Dyade – « la voix des gens » - et Radio Grésivaudan, de DPF Groupe - Voiron et du Crédit Coopératif de Grenoble


Étoile de Babel Salon d’écoute (2016)

Cette installation est un hommage de l’artiste sonore Marie-Hélène Bernard à Boa Senior, une femme âgée de quatre-vingt-cinq ans, habitante de l’archipel des Andaman (golfe du Bengale), dernière locutrice de la langue Bo. Dans ce projet, l’artiste étend sa démarche et travaille à partir de matériaux linguistiques issus de cinq régions du monde : le Guugu-Yimithiir (une langue aborigène d’Australie), la langue Ongota (d’Éthiopie), la langue Sauk (une langue indienne d’Amérique du Nord) et la langue Ös (de Sibérie).

Commande musicale et coproduction CIMN - Détours de Babel en partenariat avec Le Musée Archéologique Grenoble Saint-Laurent


Le Confessionor Pauline Maucort & Julie Beressi (2012)

Le Confessionor, machine à remonter dans nos souvenirs, a été créé dans le cadre des Chantiers du Festival « Détours de Babel » en mars 2012 à Grenoble. A la veille de l’élection présidentielle, les citoyens grenoblois passant par le hall de l’Hôtel de Ville pouvaient entrer dans des isoloirs et passer un casque pour écouter quatre créations sonores. Ils étaient ensuite invités à "se confesser " dans le Confessionor, au micro sur leurs contradictions et petites hontes politiques.

A travers les témoignages de citoyens, militants, femmes et hommes politiques le Confessionor interroge cette articulation entre l’intime et le politique.

Production CIMN - Détours de Babel en partenariat avec la Fondation Orange