Place

A-J. Rollet & C. Rieussec

Sonorités du quartier Très-Cloîtres / Concert

Création

Anne-Julie Rollet Compostion et interprétation
Carole Rieussec Composition et interprétation
Christophe Cardoen Lumière et action performative
Jean Kristoff Camps Regard extérieur
Anne-Laure Pigache Regard extérieur

« Le problème n’est pas d’inventer l’espace, encore moins de le ré-inventer, mais de l’interroger, ou, plus simplement encore, de le lire. Car ce que nous appelons quotidienneté n’est pas évidence, mais opacité : une forme de cécité, une manière d’anesthésie. »
Georges Pérec, « Espèces d’espace »

La place peut être un espace vide, indispensable « plaine des villes » qui fascine, car en elle, l’architecture se tait ou se laisse appréhender par le creux.
La place peut être un espace plein, elle est l’endroit où vient vibrer la rumeur parlante, ce lieu de rassemblement, de rencontre, de passage où la parole éclate.

Suite à un travail de collectage réalisé tout au long de la saison 2019-2020, Anne-Julie Rollet et Carole Rieussec font parler la place Edmond Arnaud à travers celles et ceux qui la pratiquent, la traversent, la peuplent. Parole singulière et plurielle, objet vivant, différent d’une personne, d’un timbre, d’un rythme, d’un souffle à l’autre, qu’il s’agit d’écouter, d’enregistrer, de ciseler.

S’inspirant d’une partition, initialisée Place de la République à Paris, Anne-Julie et Carole composent ici une œuvre inédite à partir du matériau sonore grenoblois, jonglant avec les imaginaires de ce monde, ceux qui sont là, au présent, mais qui ne se rencontrent pas toujours.

Christophe Cardoen, quant à lui, utilise la lumière et l’ombre comme une matière en soi, manipulant un dispositif qui lui permet de sculpter l’espace et d’en jouer.

A travers ces récits sonores collectés ou créés, c’est à une nouvelle cartographie sensible et poétique sur la place Edmond Arnaud que nous convie le trio.