Les musiques cachées de nos quartiers

Les projets participatifs de territoire

En attendant le festival de septembre, le CIMN vous donne rendez-vous en ligne pour les rendez-vous numériques. Au programme, retransmissions de concerts en live-stream, rediffusions de captations, concerts partagés en duplex, débats et rencontres en ligne, et quelques surprises inédites… Aujourd’hui : les projets participatifs de territoire, fruits des rencontres entre les artistes, les habitants, les amateurs, les scolaires, etc.

19h - Web-documentaires "In Situ In the Air" et "Figures de l’exil" - 14’

In Situ In the air Mustradem & Les Rémouleurs (2016)

"In Situ in the air" réunit sur scène quatre musiciens professionnels du collectif Mustradem et 25 habitants de la Villeneuve de Grenoble. Ils viennent du Sénégal, du Congo, de Pologne, d’Argentine... Ils chantent les chansons de leurs pays, mais aussi des créations après un collectage musical de deux ans, auprès des habitants du quartier de la Villeneuve. Les images projetées sur les façades des immeubles sont également issues d’un collectage d’images auprès des habitants du quartier, par la compagnie Les Rémouleurs.


Figures de l’exil Silhouettes sonores (2015)

Pendant la saison 2014_15, 200 Silhouettes ont été fabriquées avec le concours de 350 habitants dans le cadre d’ateliers de création sonore et plastique co-organisés et accueillis par les MJC de Voiron, Nelson Mandela (Fontaine), Parmentier et Mutualité (Grenoble) pour aboutir à une installation présentée aux Détours de Babel 2015. Conçues par les illustrateurs Isabelle Carrier et Jérôme Ruillier, cette installation de Silhouettes en carton sont des personnages de dos qui regardent vers l’Ailleurs, autant de symboles de l’exil. Intitulée « Exil au creux de l’oreille », la création sonore de l’installation « donne voix » aux Silhouettes. Elle est composée de témoignages d’habitants recueillis par le collectif lavoixdesgens.fr et de sons enregistrés et mis en onde par l’artiste sonore Eve Grimbert.


19h15 - Table Ronde - Webinaire « Comment les projets participatifs peuvent être des sources de synergies et de cohésion sociale sur un territoire ? » - 45’

Les acteurs du projet In Situ Alma Très Cloitres reviennent sur 12 mois de rencontres.
Écoutez leurs témoignages et échangez avec eux sur Zoom.

Participants : Benoit Thiebergien (directeur du CIMN), Marie Mazille (musicienne), Christophe Sacchettini (musicien), Isabelle Beurret (enseignante), Muriel Sigaud (coordinatrice et gérante de l’atypik), Ophélie Passemard (coordinatrice ASL de ODTI), Jérôme Ruillier (artiste), Isabelle Carrier (artiste), Louise Girard (directrice de la MDH Centre-Ville), Loris Rocchi (participant au projet In Situ Très Cloitres), Léa Dessenne (musicienne, participante de projet In Situ Villeneuve)
Modération : Joséphine Grollemund (administratrice du CIMN)


20h - Diffusion - "In Situ Alma Très Cloitres" concert capté le 19 décembre 2020 - 75’


Christophe Sacchettini Flûtes à bec, cornemuse, percussions, voix
Marie Mazille Violon, clarinettes, nyckelharpa, voix
Patrick Reboud Accordéon, kalimba, voix
Norbert Pignol Machines, réalisation des bandes-son
Les musiciens amateurs du quartier Alma-Très-Cloitres


Chansons en arabe, turc, anglais, français, rythmes bariolés, sons captés au détour d’une salle de café, d’un marché, d’une place ou d’un croisement de rues..., toute la diversité sonore et musicale du quartier entre dans cet In Situ !

Projet participatif animé par les musiciens professionnels du collectif Mustradem, cette nouvelle initiative autour du quartier Alma-Très Cloîtres crée en effet une œuvre musicale qui cherche à évoquer le foisonnement des chants, musiques et sons de ce quartier du centre-ville de Grenoble.

Tout comme les expériences précédentes, menées notamment à la Villeneuve –le rendu de celle-ci a d’ailleurs été présenté en septembre 2019 sur le parvis du Théâtre Sainte-Marie d’en Bas-, le spectacle restitue tout le travail de collectage et de création collective entre professionnels et habitants réalisé au cours de la saison 2019-2020.

In Situ accorde une place centrale à l’apport de chacun et à la pratique amateur dans le processus de création collective. Les matériaux apportés par les habitants ont été retravaillés avec les musiciens de Mustradem lors de résidences communes égrenées au cours de la saison. Chacun peut ainsi trouver sa place sur scène, quel que soit son niveau de pratique artistique, les participants étant dès lors encouragés à créer ensuite eux-mêmes d’autres aventures musicales et sonores.

Créant du lien social, croisant des pratiques culturelles et artistiques, révélant le potentiel créatif d’une population, mobilisant les acteurs locaux sur un projet commun, In Situ révèle et enrichit la mémoire collective insoupçonnée... et, en fin de compte, réinventée musicalement.

Commande et production CIMN - Détours de Babel en collaboration avec les associations Amal, Atypik et Compagnie, ODTI, Pays’Âge, MDH CV et l’École Bizanet. Avec le soutien du Département de l’Isère et de la Métro