Khusugtun

Polyphonie diphonique des steppes de Mongolie

Ariunbold Dashdorj Chant, khöömii, grande vièle cheval ikh khuur, guitare
Batzorig Vaanchig Chant, khöömii, vièle cheval morin khuur
Amarbayasgalan Chovjoo Chœur, cithare yatga Chuluunbaatar Oyungerel Chant, khöömii, vièle cheval morin khuur
Ulambayar Khurelbaatar Chant / khöömii / luth dombra Adiyadorj Gombosuren Chant, khöömii, flûte et percussions

Créé en 2009, Khusugtun est un groupe de musiciens mongols qui souhaitent mieux faire connaitre la musique traditionnelle de leur immense pays de steppes. Inspirés par leur ascendance nomade, ils jouent avec brio de leurs instruments traditionnels, dont la fameuse vièle à tête de cheval morin khuur et la cithare yatga, mais le plus marquant est peut-être leur interprétation du saisissant chant de gorge diphonique khöömii.

Le khöömii, qui signifie littéralement pharynx, est originaire de l’Ouest de la Mongolie, dans les montagnes de l’Altaï. Le chanteur cherche à imiter des sons de la nature, en émettant simultanément deux sons vocaux distincts : un bourdon continu sur lequel se superpose une mélodie d’harmoniques. Le bourdon est produit avec des cordes vocales très tendues, tandis que la mélodie est créée en modulant la taille et la forme de la cavité buccale, en ouvrant et fermant les lèvres et en bougeant la langue.

Inscrit depuis 2010 sur la Liste représentative du Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité, le khöömii passe pour s’être inspiré des oiseaux dont les esprits tiennent une place centrale dans les pratiques chamaniques. Il est exécuté par les nomades mongols en de multiples occasions sociales, mais il est également chanté par les bergers des steppes et à l’intérieur de la yourte pour bercer les bébés. Traditionnellement transmis par les détenteurs aux apprenants ou par les maîtres aux apprentis, il est maintenant enseigné dans les Collèges supérieurs de musique et à l’Université mongole des arts et de la culture.

Les musiciens de Khusugtun sont largement présents dans le double cd ‘L’Anthologie du khöömii mongol’ publié en 2017, et leur nouvel album vient de sortir chez Buda music, coproduit par l’association Routes Nomades qui accompagne ces musiciens mongols depuis de longues années. Immersion assurée au cœur de l’Altaï…