Between Mist and Sky

Ensemble Kimya

Alchimies musicales, entre Orient et Occident

Amir Amiri Santour
Andrew Briggs Violoncelle
Roméo Monteiro Percussions
Olivier Marin Alto

Mot aux racines millénaires qui résonne dans différentes cultures par-delà le temps, kimya dans le monde oriental signifie alchimie. L’ensemble Kimya reprend cette métaphore du savant de jadis capable de transformer un simple alliage métallique en or, à travers une musique aux sonorités mêlées entre Orient et Occident. Rassemblant quatre musiciens d’horizons initialement fort éloignés - le joueur de santour d’origine iranienne Amir Amiri, l’altiste Olivier Marin, le percussionniste Roméo Monteiro et la violoncelliste Myriam Hetzel -, l’ensemble veut ainsi exprimer la transformation et l’enrichissement mutuel issus de l’échange entre cultures musicales différentes.

Les créations et adaptations d’Amir Amiri et d’Oliver Marin, qui ont longtemps collaboré à Montréal avant leur arrivée à Paris et la fondation de Kimya, sont en effet imprégnées de motifs traditionnels retravaillés dans une approche résolument contemporaine, tissant des ponts entre cultures anciennes et temps présent. Avec Roméo Monteiro et Myriam Hetzel, ils allient dorénavant musiques classiques et contemporaines d’Europe, du Moyen-Orient et d’Inde dans l’esprit de musiciens aventuriers comme Jordi Savall ou Garth Knox. Par leur dialogue musical, ils étendent notamment leurs recherches à l’univers des quarts tons propres à la musique orientale mais puisent également leur inspiration dans le répertoire occidental, proposant des arrangements originaux des Folies d’Espagne ou Black Brittany de Garth Knox.

Résolument projetés vers le futur, les musiciens de Kimya s’entourent par ailleurs d’instruments contemporains hors normes - comme un santour à ponts amovibles, élargissant les possibilités de composition et d’interprétation, ou un alto de facture italo-persane qui offre à son interprète un registre lyrique étendu - et ils développent des collaborations avec des artistes numériques comme Myriam Boucher.

L’accès à ces palettes sonores combinées permet ainsi à l’ensemble Kimya de créer une couleur musicale unique, dont la saveur se nourrit de mystère... et transporte l’auditoire vers des univers inexplorés.