Un pas de côté

Jean-François Vrod

Dialogue entre folklores imaginaires

Jean-François Vrod : Violon, voix, dramaturgie, textes
Frédéric Aurier : Violon, voix
Sylvain Lemêtre : Zarb, voix
Dramane Dembélé : Flûte peule, ngoni, tama, voix

Le Trio La Soustraction des fleurs travaille depuis quinze ans à une relecture créative des traditions orales du domaine français. Ses deux matières favorites ? Les musiques traditionnelles de nos régions et la musique contemporaine.
En rencontrant le musicien africain Dramane Dembelé, le trio s’aventure sur le terrain d’autres traditions. Il fait un pas de côté. Un dialogue s’engage entre les traditions orales de nos contrées et celles de l’Ouest de l’Afrique que porte Dramane Dembélé. Issu d’une famille de griots, maîtres de l’oralité, le musicien poursuit cette tradition en transmettant par sa musique, tout ce qui a trait aux louanges et aux réconciliations. Là où il passe, il partage cette fierté comme l’ont fait, avant lui, son père et ses ancêtres.
Dans cet échange à bâtons rompus, on délaisse les vieilles façons de considérer l’autre, personne n’est le « bon sauvage » de l’autre. Les quatre musiciens flânent aussi, non sans malice, du côté des folklores imaginaires. Dans cet édifice musical et poétique construit par le quartet, les influences de quelques grands précurseurs de ces questions rendent visite à l’assemblée : de Michel Leiris à Amadou Hampaté Bâ.