Trois Lettres de Sarajevo

Goran Bregović

Ode à la Jérusalem des Balkans

Orchestre des mariages et des enterrements
Goran Bregovic : compositeur, voix, guitare, caisse claire, Iphone
Muharem Redzepi : voix, grosse caisse
Bokan Stankovic : Première trompette, flûte
Dragic Velickovic : Deuxième trompette
Milos Mihajlovic : Premier trombone
Aleksandar Rajkovic : Deuxième trombone, glockenspiel
Stojan Dimov : Clarinette, saxophone
Ludmila Radkova-Trajkova : voix bulgare
Daniela Radkova-Alexandrova : voix bulgare

Chœur d’hommes
Dejan Pesic : Premier ténor
Aleksandar Novakovic, Ranko Jovic : Seconds ténors
Milan Panic : Baryton
Dusan Ljubinkovic, Sinisa Dutina : Basses

Quatuor à cordes
Ivana Matejic, Marija Ristic : Violons
Sasa Mirkovic : Alto
Tatjana Jovanovic - Mirkovic : Violoncelle

Solistes
Mirjana Neskovic
ZIed Zouari
Gershon Leizershon

Compositeur classique, musicien traditionnel ou rock star. Goran Brevović est traversé par ces trois identités parmi lesquelles il refuse de choisir. Peut-être en partie parce que, dans son enfance, il a eu le privilège de connaître une ville riche d’influences diverses et de chants mélangés. « J’ai grandi dans un quartier de Sarajevo où le temps était mesuré par les cloches de l’église catholique à proximité, celles de l’église orthodoxe mais aussi par l’invocation du muezzin. », se souvient-il, ému.
Dans sa nouvelle composition, « Trois Lettres de Sarajevo », Goran Brevović se fonde sur le violon pour faire coexister les styles klezmer, classique et oriental. Et ce grâce à trois pièces instrumentales pour des solistes originaires des Balkans, du Maghreb et d’Israël. Sur un plan allégorique, ces trois lettres tiennent de l’appel à la concorde en évoquant et en conciliant les trois religions chrétienne, juive et musulmane.
Sur scène, le musicien de génie qu’est Goran Brevović, ici à la voix et à la guitare, peut compter sur l’énergie déployée par les Chœurs orthodoxes de Belgrade et sur son Orchestre des Mariages et des Enterrements, formation qu’il a lui-même créée autour d’un brass band et de chanteurs et chanteuses bulgares. Aux côtés des trois violonistes qui se succèdent sur chacune des lettres, leur générosité et leur liberté émeuvent.