Sons of Kemet / Via Katlehong (1ère partie)

Jazz punk et hip-hop sud-africain

Royaume-Uni / Afrique du Sud
Jazz punk et hip-hop sud-africain
Création

Shabaka Hutchings : Saxophone
Theon Cross : Tuba
Eddie Hicks : Batterie
Tom Skinner : Batterie

Compagnie Via Katlehong : Danse et chorégraphie
Palesa Sello, Livhuwani Beverly Mawela, Dimakatso Constance Ledwaba : danseuses
Teboho Molelekeng Diphehlo, Tshepo Stanley Nchabeleng, Thato Enos Qofela : danseurs

Sons of Kemet, c’est un nom tout droit issu de l’Egypte ancienne et une distribution qui comprend quelques-uns des talents les plus progressifs du jazz contemporain. Shabaka Hutchings, leader du groupe, compositeur, saxophoniste et clarinettiste, y développe sa vision fougueuse aux côtés non pas d’un mais de deux batteurs et de Theon Cross au tuba. Entre percussions ouest-africaines, pointe de dub caribéen et ambiance des rues de la Nouvelle-Orléans, Sons of Kemet marque profondément la scène post-jazz londonienne depuis plusieurs années.

Sur une proposition du festival Détours de Babel, le groupe rencontre la compagnie de danse urbaine Via Katlehong, basée à Soweto. La troupe, reconnue aujourd’hui sur toutes les scènes internationales, synthétise parfaitement les différentes danses pratiquées en Afrique du Sud. Elle excelle notamment à communiquer l’énergie inhérente au pantsula, une danse urbaine protestataire issue des townships de Johannesburg, qui métisse les gestes du quotidien et les danses traditionnelles issues des cultures xhosa, zulu ou sotho.

Cette rencontre inédite se construira sur le nouvel opus musical de Shabaka, en hommage notamment à de grandes figures féminines engagées.

La rencontre de ces deux univers prendra des allures de cérémonie incantatoire urbaine appelant le public à partager ce moment festif de clôture du festival sur un tempo transe.

Spectacle suivi de BCUC

Sons of Kemet
Formé en 2011, Sons of Kemet est composé de quatre musiciens, dont deux batteurs, un tubiste et Shabaka Hutchings, leader du groupe, compositeur, saxophoniste et clarinettiste. Anciens de Polar Bear, Hello Skinny, Melt Yourself Down, Mulatu Astatke and the Heliocentrics ou encore Sun Ra’s Arkestra, les quatre musiciens n’ont pas attendu cette collaboration pour faire parler d’eux. Ils vont pourtant encore plus loin avec Sons of Kemet, dont le son explosif, imprévisible et funky rend les foules euphoriques.

Via Katlehong
Katlehong est l’un des plus dangereux townships d’Afrique du Sud. Pour affronter les problèmes sociaux et l’environnement dans lequel ils vivent, les danseurs de Via Katlehong fondent leur compagnie en 1992. Issus de différentes cultures, les membres apportent leurs connaissances du pantsula, danse urbaine protestataire nourrie de gestes quotidiens, des danses traditionnelles issues des cultures xhosa, zulu, sotho... mais aussi la gumboot dance, du nom des bottes en caoutchouc sur lesquelles les mineurs tapaient en dansant.