« CAMPANA » LLORENÇ BARBER création
concert de ville

France / Espagne

voir Dossier pédagogique Note de programme

Tarif : gratuit

Commande CIMN - création

Llorenç Barber
composition et direction artistique

Stefano Colletti
soliste carillon

Participation des élèves du Conservatoire de Grenoble, du SIM Jean Wiéner et de l'ensemble vocal IXCHEL.

Clochers des églises de St-Bruno, St-Louis, St-André, St-Laurent, de la basilique St-Joseph, de l’ancien couvent Ste-Cécile et de la place Xavier Jouvin.

Action plus

Concert : Barberidades, solo de Llorenç Barber, au château de Virieu, à la bibliothèque Jardin de Ville et au brunch #1

Rencontre scolaire
«Un ch'tit air de carillon !»

Concert urbain pour carillon et cloches d'églises

Compositeur, musicien, performer et musicologue, Llorenç Barber est un activiste musical infatigable. Spécialiste mondial de l’art campanaire, il fait « sonner les villes » sur tous les continents. Les 38e Rugissants ont accueilli pour la première fois en 1998 sa symphonie métallique à l’échelle de la ville. Le compositeur espagnol, par qui tout a commencé, revient sur les lieux réinvestir toutes les cloches des églises du centre ville, du Musée Dauphinois et d’autres encore, oubliées ici dans un pinacle au sommet d’un bâtiment, là dans un clocheton au détour d’une rue…
En soliste, le carillon ambulant Nord Pas-de-Calais fera sonner ses 80 cloches, alors que des chanteurs munis de porte-voix viendront rejoindre les musiciens-sonneurs répartis dans les clochers, tels des muezzins d'un temps nouveau...
Noyées habituellement dans les sons urbains, les cloches retrouvent ici la force symbolique qui les a vues naître. Le temps d’un concert unique, Llorenç Barber rend à la cité le sens d’une convivialité retrouvée où chacun, selon sa position et ses déplacements, perçoit une version différente de cette symphonie atmosphérique issue de la « canopée urbaine ».

Regardez les photos des préparatifs de ce concert.  

Pour en savoir plus :
- Interview de Llorenç Barber ici.
- Point de vue de Georges Pin, de l'école de musique Jean Wiéner. 
- Points de vue d'Eric Sutter/Société Française de Campanologie et de Richard Wleklinski/Association de promotion de l'art campanaire.

www.llorencbarber.com

Conseil : pour mieux apprécier le concert, vous pouvez vous rendre dans la montée de Chalemont (qui mène au Musée Dauphinois) ou sur les terrasses du Musée Dauphinois (ouvertes au public pour cette occasion).

Commande et production CIMN, avec la collaboration du Conservatoire de Grenoble et du SIM Jean Wiéner. En complicité avec le Diocèse de Grenoble - Vienne, le Musée Dauphinois, les Éditions Glénat et ARPAC - Association Régionale de Promotion de l'Art Campanaire (Douai).